• prepaectlamartiniere

"Mon confinement" par Angéline Menault



Notre créativité n’est pas confinée. « Il était une fois » … Non. Cette tournure est trop maladroite, voire malhonnête. En vérité je ne sais pas comment commencer cette histoire. Peut-être tout simplement car personne ne sait comment tout cela a commencé. C’est arrivé c’est tout, sans prévenir, sans accroche, sans nous laisser le temps de comprendre. Exactement comme si nous nous apprêtions à lire un livre mais que nous ne commencions à lire qu’à partir de la deuxième page. C’est donc comme cela que mon histoire commencera, imaginez que vous ne commencez à lire qu’à partir de la deuxième page. Mais n’ayez crainte, il n’y aurait rien eu d’intéressant dans la première page. Lyon semblait désert, William n’entendait aucun bruit dehors. Pourtant de sa chambre avec vue sur le Rhône, il aurait dû entendre le bruit des voitures, des tramways mais surtout les voix des ados de son âge se dirigeant vers le centre-ville pour passer une soirée entre amis. D’ailleurs c’est ce qu’il aurait aimé faire en ce moment, une simple soirée avec ses amis qu’il n’avait pas vus depuis longtemps et qui lui manquaient terriblement. Mais il ne pouvait pas les voir, il les aurait mis en danger. Il savait que rester loin d’eux était le seul moyen de les protéger. Soudain, son téléphone sonna et l’arracha à ses pensées. C’était sa mère. - Allô, mon chéri comment tu vas ce soir ? Je n’ai pas pu t’appeler avant, nous avons eu des problèmes au travail et… - Ils t’ont mis au chômage technique c’est ça ? coupa William. - Mon patron a seulement dû fermer jusqu’à ce que cette crise soit passée mais ne t’inquiète pas je chercherai un autre travail en attendant. J’ai entendu dire qu’ils avaient besoin de livreurs dans les centres commerciaux pour apporter les courses. On s’en sortira et je continuerai de mettre de l’argent de côté pour tes études. - Laisse tomber, utilise tes économies pour vivre en attendant que ça passe. Surtout ne sors pas de l’appartement. - Ne t’inquiète pas tu sais… - On s’en fiche de mes études Maman. Tu sais, il y a de grandes chances que je ne sorte jamais d’ici...


Téléchargez l'intégralité de la nouvelle

Angéline_Menault_-_Reflexion_Corona_ver
Download • 651KB

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

100% d'admission pour la Promo 2020

Malgré une fin d'année difficile, l'ensemble de nos 27 étudiants ont intégré une grande école de commerce suite aux épreuves du concours réservé aux classes préparatoires. 12 étudiants rentrent dans l

  • Facebook Classic

Site internet du lycée :

http://www.martiniere-duchere.fr/
 

 

Adresse :
300 avenue Andreï. Sakharov

CP 417

69 338 LYON Cedex 09

Tel :  04.72.17.29.50

Fax : 04.78.35.42.00